Quand et comment prendre des vitamines pour un sportif?

Café – un des aliments les plus populaires et les plus controversés dans l’alimentation humaine. Régulièrement, il est louange, puis essayer de faire tomber dans l’abîme, en parlant de son mal. Quelqu’un ne boit pas de café du tout, tandis que d’autres absorbent en quantités illimitées. vitamine sportif haut niveauEntre autres choses, les athlètes consomment souvent la caféine, qui se trouve dans de nombreuses boissons pré-entraînement et brûleurs de graisse. Cette substance vitamine sportif haut niveau peut être considérée comme le stimulant le plus largement utilisé dans le monde. Il est situé dans une variété de plantes, sources alimentaires (café, thé, chocolat, cacao, cola, et plus), ainsi que certains médicaments. D’une part, les gens disent que le café avec modération est acceptable, et l’effet vivifiant de la caféine peut améliorer la performance athlétique. Sur l’autre – ont rapporté que le café et l’exercice – sont incompatibles. Par conséquent, nous sommes confrontés à la question classique reparaît: à boire ou ne pas boire? L’intérêt scientifique en rapport avec le café reste très actif dans la dernière décennie.

Néanmoins, les athlètes sont très entraînés dans la tête d’un mythe imposé pendant des décennies sur la nécessité d’une vitamine pour le sport lésion musculaire à l’entraînement. Et les muscles correctement formés après cet exercice ne fait pas de mal, donc il n’y a pas d’endommager les fibres musculaires. Microtraumatismes ne se pose en cas de dommages, et une rupture complète de myofibrilles. Myofibrilles dans les cellules musculaires se développent et sont constamment mis à jour. Il est le plus mince fil. Rappelons que le diamètre des cellules musculaires (fibres) – quelques centièmes de millimètre, et dans chacune de ces cellules est jusqu’à 2000 myofibrilles. Ainsi, lorsque vous mettez à jour les nouvelles myofibrilles dans une cellule sans une charge régulière croître en seuil haut GMV de toute façon. Ils peuvent être différents de longueur et placé par rapport à l’autre sous certains angles.

vitamine pour le sportGénétiquement leur corps ne peut les digérer dans un tel montant. Cela conduit à une perturbation du métabolisme stable et, par conséquent, à l’apparition des habitants du Grand Nord inhabituel pour eux des maladies de la maladie coronarienne, l’hypertension artérielle et d’autres. Cela est particulièrement vitamine pour le sport visible sur les enfants quand ils viennent à l’école d’embarquement, où l’ensemble du système alimentaire est basé sur l’Europe le type, il va commencer à faire du mal. Des représentants de divers groupes ethniques particularités remarquablement différentes de l’appareil du système digestif (par exemple, la longueur des noirs de l’intestin grêle par mètre plus court que le européen, cependant un certain avantage dans le culturisme – plus mince de la taille), la composition chimique de la salive, le sang, les sucs digestifs, dans la microflore de la cavité buccale et le côlon.

En ce qui concerne la discussion de mutagénèse et la cancérogénèse de stevia, la question est encore en discussion. Mais la vitamine sportif haut niveau plupart des scientifiques à l’époque ont conclu que stévia et le stévioside sont sécuritaires lorsqu’ils sont utilisés comme édulcorant. La substance est appropriée pour les diabétiques et pour ceux qui vitamine pour le sport sont obèses, ainsi que pour ceux qui ont l’intention de perdre du poids, pour éviter le sucre ajouté dans le régime alimentaire. On trouve également pas de réactions allergiques.